Nov. 2019

Ninh Binh

Sauvetage de Long et Trang, deux anciens ours à bile

27.2.2019

Les deux ours sont désormais en sécurité tandis qu'une autre province vietnamienne est enfin débarrassée des exploitations de bile d'ours

QUATRE PATTES a dû faire face à deux nouvelles urgences au Vietnam : nous sommes parvenus à sauver Trang et Long, deux ours noirs d'Asie (ou ours à collier) en novembre 2018. Une équipe de QUATRE PATTES était sur place en compagnie de la Dr Johanna Painer, vétérinaire de l'Université de médecine vétérinaire de Vienne.

Âgée de 16 ans, l'ourse Trang était tétanisée à la vue de la seringue destinée à l'anesthésier le jour de son sauvetage. Elle avait sans aucun doute été soumise à des prélèvements de bile répétés dans le passé. Cette opération de sauvetage a permis de fermer la dernière exploitation de bile d'ours de la province de Ben Tre.

« Trang va bien, mais présente une énorme cicatrice sur la paroi abdominale au niveau de la vésicule biliaire. C'est sans nul doute par là qu'ont été effectués les prélèvements de bile. Soumis à une inflammation constante, le tissu hépatique situé autour de la vésicule biliaire est fibreux et présente une densité anormale. »

Dr. Johanna Painer, Université de médecine vétérinaire de Vienne

Long, un ours âgé de 22 ans, a été le suivant à quitter sa cage pour toujours. Il a été soumis à un examen vétérinaire qui s'est avéré déchirant pour tous ceux qui y ont assisté. En effet, Long avait souffert pendant si longtemps au fond de sa cage minuscule que son corps était entièrement rongé par l'arthrose. Ses articulations étaient si raides qu'il n'arrivait même pas à s'allonger correctement lors de l'examen vétérinaire tandis que sa colonne vertébrale était presque entièrement rigide. Il a certainement enduré des souffrances inimaginables pendant une période prolongée. Notre équipe a soulagé Long à l'aide d'analgésiques qu'il devra prendre jusqu'à la fin de ses jours pour calmer ses douleurs. Aujourd'hui, Long a déjà fait chavirer les cœurs de tous ceux qui l'ont rencontré au sein de la . Il semble très heureux de vivre enfin dans de bonnes conditions.

Long et Trang ont d'abord été transférés à la station de quarantaine de la FORÊT DES OURS de Ninh Binh où ils ont été traités et soignés par les vétérinaires et les infirmiers de QUATRE PATTES. Les souffrances qu'ils ont endurées ont malheureusement laissé de terribles traces sur leur corps. Les deux ours ont été relâchés dans un enclos extérieur par la suite (voir vidéo en allemand ci-dessous).

Remarque : Toute publicité pouvant apparaître lors du visionnage de cette vidéo n’a aucun lien avec QUATRE PATTES. Nous n’assumons aucune responsabilité pour ce contenu.

L'ours Sao a été empoisonné avant son sauvetage

Une opération de sauvetage se solde par un événement tragique

Nous sommes toujours profondément attristés du décès de l'ours malais Sao lors de l'opération de sauvetage menée par QUATRE PATTES Vietnam au sein d'un zoo de la province de Lam Dong visant à le transférer dans la FORÊT DES OURS de Ninh Binh. L'examen vétérinaire effectué par la Dr. Johanna Painer, une vétérinaire spécialisée en animaux sauvages, et l'équipe vietnamienne a montré que Sao avait de problèmes de santé, notamment une cirrhose du foie et une inflammation de la vésicule biliaire. L'état de santé de l'ours était néanmoins stable pendant et au terme de l'examen.

Rapidement réveillé après l'anesthésie, Sao se trouvait dans un état stable mais s’est brusquement mis à saigner de la gueule et du museau cinq heures après le départ de l'équipe vétérinaire. Il avait également du mal à respirer. Notre équipe de spécialistes de la vie sauvage s'est battue pour le garder en vie pendant 12 heures. Nous souhaitions tellement lui offrir une nouvelle vie au sein de notre FORÊT DES OURS de Ninh Binh ! Nous sommes tristes qu'il n'ait pas eu l'occasion de la découvrir après toutes les souffrances qu'il a endurées au cours de sa vie.

Nous savons aujourd'hui que Sao est mort des suites d'une hémorragie interne. Notre équipe a tout fait pour le sauver, sans parvenir à le stabiliser. L'autopsie a montré la présence de sang au niveau de la poitrine et de l'abdomen, ainsi que des saignements dans la plupart des organes de l'ours. L'examen toxicologique a également révélé la présence de raticide dans le sang de Sao. Il s'agissait d'un rodenticide (poison chimique visant à lutter contre les rongeurs) entraînant la diminution de la quantité de vitamine K dans le corps afin de provoquer des troubles de la coagulation importants. Nous attendons encore les résultats d'autres analyses mais nous pouvons d'ores et déjà conclure que Sao est mort des suites d'une hémorragie interne provoquée par un empoisonnement au raticide.

Nous ne saurons jamais comment Sao est entré en contact avec le raticide au sein du zoo. Et même si nous le savions, cela ne changerait rien : il aurait pu connaître une nouvelle vie, mais cette opportunité est arrivée trop tard. Nous appelons donc une nouvelle fois le gouvernement vietnamien à agir immédiatement pour libérer les derniers ours vivant en captivité au Vietnam et les confier aux organisations de protection des animaux.

Suite à cette tragédie, nous faisons tout pour offrir à Trang et à Long l'avenir sans souffrances qu'ils méritent. Sao restera à jamais dans nos cœurs à travers eux.

Un nouveau départ pour Long et Trang

Aidez-les à être heureux au terme d'une vie de souffrances

aidez-les maintenant

Recherche