Faire un donPétitions

déc. 2016

Belitsa

Un jeune ours albanais mène enfin une vie heureuse

QUATRE PATTES transfère Riku au PARC DES OURS DANSANTS de Belitsa

En décembre 2016, l'Office vétérinaire albanais a demandé à QUATRE PATTES de l'aider de toute urgence afin de sauver un jeune ours en danger dans un petit village de montagne. Le propriétaire de l'animal ne souhaitait ni ne pouvait s'occuper de lui.

À son arrivée sur les lieux, l'équipe de QUATRE PATTES a trouvé l'ours dans une petite hutte située juste à côté de la maison du propriétaire. L'animal était très perturbé et cherchait constamment à se libérer de la chaîne qui le retenait. QUATRE PATTES est immédiatement passée à l'action et a transféré l'ourson au zoo de Tirana de manière temporaire.

L'ours Riku a déjà beaucoup souffert pour son jeune âge. Le 3 mai 2017, nous l'avons transféré en lieu sûr au sein du PARC DES OURS DANSANTS de Belitsa, que nous gérons conjointement avec la Fondation Brigitte Bardot. Nous avons dû passer par la Macédoine et la Grèce, conformément à la règlementation relative au transport international. Par conséquent, notre ours triste a dû endurer de longues heures de transport avant d'atteindre son nouveau domicile en Bulgarie.

« Nous avons tout d'abord relâché Riku au sein de son nouvel enclos. Nous lui avons laissé le temps de se remettre du voyage et de s'habituer à son nouvel environnement avant de le transférer dans l'enclos extérieur. C'était un moment magique pour nous tous : Riku avait l'air si détendu et si calme ! Nous souhaitons désormais lui faire rencontrer d'autres ours afin qu'il sympathise avec eux. Le succès de cette opération dépendra entièrement de son caractère et de son comportement. »

Carsten Hertwig, spécialiste des ours de QUATRE PATTES

Découvrez les émotions et la satisfaction de Riku lorsqu'il a découvert son nouveau cadre de vie ! (vidéo en allemand réalisée par nos collègues autrichiens)

Remarque : Toute publicité pouvant apparaître lors du visionnage de cette vidéo n’a aucun lien avec QUATRE PATTES. Nous n’assumons aucune responsabilité pour ce contenu.

Les ours Riku et Jeta réunis

Si vous vous souvenez bien, l'année dernière, nous avions annoncé comment ces deux ours étaient socialisés et profitaient de chaque moment de leur vie au PARC DES OURS DANSANTS de Belitsa, géré en collaboration avec la Fondation Brigitte Bardot. En effet, ils ont passé un été et un automne formidable ensemble. Cependant, en raison de la personnalité énergique de Riku (qui veut jouer tout le temps) et de la préférence de Jeta de préparer l'hivernation, notre équipe sur place a décidé de les séparer pendant l'hiver. Par la suite, les deux ours ont passé un hiver paisible et ont hiverné pendant quelques bons mois. 
Cependant, à l'approche de la période d'accouplement, au début du printemps, l'équipe a décidé de les réunir à nouveau et depuis lors, ils sont redevenus inséparables.
Les voir si heureux est une source d'inspiration pour nous tous, et il est presque impossible d'imaginer qu'avant leur sauvetage en 2017, ils étaient connus comme deux des « ours les plus tristes d'Europe ». Aujourd'hui, ils vivent en harmonie l'un avec l'autre.

Remarque : Toute publicité pouvant apparaître lors du visionnage de cette vidéo n’a aucun lien avec QUATRE PATTES. Nous n’assumons aucune responsabilité pour ce contenu.

Photos de l'opération de sauvetage de Riku et de son nouveau cadre de vie

Un pas de plus vers la fin de la détention privée d'ours

En octobre 2019, grâce au sauvetage de plus de 30 ours sauvés de mauvaises conditions de détention au cours des dernières années et à la pression exercée par les campagnes de plusieurs ONG nationales et internationales - dont QUATRE PATTES, l'Albanie opère un changement remarquable dans le but de renforcer les mesures contre les crimes environnementaux.

La «loi sur la protection et la préservation de la faune sauvage» a été modifiée et un «conseil national de la faune sauvage»  dont la tâche principale sera de surveiller et de contribuer à la mise en œuvre de la nouvelle loi va bientôt être créé. Bien que la loi n'interdise pas explicitement la détention d'ours en Albanie, il ne reste que très peu d'ours détenus dans de mauvaises conditions dans le pays. Pour les ours restants et les autres espèces sauvages indigènes, le gouvernement albanais prévoit de créer un sanctuaire près de Tirana.

Save the saddest bears

D'autres ours ont besoin de notre aide

faire un don

Recherche