Faire un donPétitions

juin 2018

Domazhyr

Fini les combats

L'ancienne ourse de combat Kvitka a été libérée d'un domaine de chasse en Ukraine

27.8.2021

Kvitka entendra-t-elle encore les aboiements des chiens en rêve ? Il faut dire qu'elle les a entendus tout au long de sa vie du fond de sa petite cage sur le domaine de chasse. Elle se souviendra longtemps de ces chiens qui se précipitaient sur elle sans relâche pour l'attaquer jusqu'à ce qu'elle soit totalement épuisée. Si elle entend encore constamment ses bourreaux, c'est qu'elle a longtemps vécu dans la peur.

Un nouveau départ

Kvitka a dû attendre deux longues années pour connaître une fin heureuse. QUATRE PATTES a fait preuve de beaucoup de ténacité pour convaincre le propriétaire de Kvitka de la laisser partir. Ensuite, tout est allé très vite pour éviter qu'il ne change d'avis.

Le 27 juin 2018, Kvitka a enfin quitté le domaine de chasse pour rejoindre la FORÊT DES OURS de Domazhyr, près de Lviv, où elle a commencé une nouvelle vie. Pour la première fois, elle a pu se déplacer librement dans la nature, mais aussi grimper, se baigner et se livrer à différentes activités.

QUATRE PATTES a envoyé une équipe d'environ dix personnes dans les bois pour ouvrir la cage minuscule de Kvitka et l'emmener à Domazhyr (voir la vidéo ci-après tournée par nos collègues autrichiens):

Remarque : Toute publicité pouvant apparaître lors du visionnage de cette vidéo n’a aucun lien avec QUATRE PATTES. Nous n’assumons aucune responsabilité pour ce contenu.

Les souffrances endurées par Kvitka sur le domaine de chasse ont laissé des traces qui étaient encore visibles peu de temps après l'opération de sauvetage. À son arrivée à la FORÊT DES OURS de Domazhyr, l'ourse était émaciée et n'avait que peu de masse musculaire. Bien évidemment, Kvitka se sent désormais très bien au sein de son nouveau cadre de vie, mais nul ne sait combien de temps il lui faudra pour guérir ses blessures psychiques.

« Nous étions émus de voir le courage et la curiosité dont elle a fait preuve lorsqu'elle s'est mise à explorer son nouvel environnement ! »

Magdalena Scherk-Trettin, membre de l'équipe de sauvetage de QUATRE PATTES

Le choc après l'opération de sauvetage

Le bref examen médical effectué avant le départ avait montré clairement que l'ourse était en mauvaise santé. Kvitka était émaciée en raison d'un manque de nourriture. De plus, elle n'avait presque pas de masse musculaire étant donné qu'elle avait passé sa vie au sein d'une cage minuscule de 4 m² sans pouvoir bouger librement.

Ce sont néanmoins ses dents qui ont le plus effrayé Marc Gölkel, vétérinaire de l'Institut Leibniz de recherche sur les zoos et les animaux sauvages (IZW) de Berlin. L'ourse a mordu ses barreaux et a été mal nourrie pendant des années. L'une de ses dents était fendue jusqu'au nerf, provoquant une grave inflammation. Imaginez donc la douleur que Kvitka a dû endurer !

Par conséquent, le vétérinaire l'a opérée de toute urgence dès son arrivée à Domazhyr afin de lui arracher la dent. L'ourse a supporté l'intervention bien mieux que prévu et s'est vite rétablie grâce aux soins de l'équipe de la FORÊT DES OURS. Elle a pu être relâchée dans l'enclos d'adaptation dès le lendemain.

Ici, Kvitka va pouvoir apprendre à vivre en paix, à suivre ses instincts et à mener une vie d'ours, tout simplement. Et quoi de plus approprié ? Après tout, le nom de cette petite ourse courageuse signifie « fleur ». Aujourd'hui, elle va enfin pouvoir fleurir… loin des aboiements des chiens.

Mise à jour d'août 2021

Pendant des années, Kvitka a souffert dans une station de chasse en Ukraine. Elle n'a connu que l'enfermement dans sa minuscule cage et des souffrances insupportables en étant poursuivie par des chiens. Mais lorsque la douce Kvitka est arrivée dans notre refuge, les blessures physiques et émotionnelles de Kavitka ont commencé à guérir.

Aujourd'hui, l'ourse passe ses journées à chercher de la nourriture dans la forêt, à nager dans son propre étang et à vivre enfin la vie qu'elle mérite. Pendant les mois d'été les plus chauds en Ukraine, Kvitka apprécie sa collation préférée : la pastèque !

Elle est une ourse si douce qu'il est difficile d'imaginer combien elle a souffert pendant des années. Mais aujourd'hui, elle a noué un lien fort avec ses gardiens au refuge, les suivant d'un côté à l'autre de l'enclos !

Mise à jour novembre 2021

Cette année, Kvitka a été le premier ours de la FORÊT DES OURS à entrer en hivernation, et elle dormait déjà la dernière semaine d'octobre. Les soigneurs du refuge lui avaient déjà aménagé une tanière, et Kvitka n'a pas perdu de temps pour se préparer à son long sommeil hivernal.

Elle partage son enclos avec l'ours Manya, et comme il y a déjà une autre tanière dans son enclos, l'équipe sur place pense que Manya suivra bientôt Kvitka dans son hivernation.

La FORÊT DES OURS de Domazhyr, un des projets de protection des animaux de QUATRE PATTES

QUATRE PATTES a construit un refuge pour ours, à proximité de la ville ukrainienne de Lviv. La FORÊT DES OURS de Domazhyr couvre 15 hectares et fournit un foyer adapté à l'espèce aux ours sauvés de conditions de détention déplorables, aidant ainsi le gouvernement ukrainien dans ses efforts pour mettre en œuvre l'interdiction de détenir des ours pour servir d’appât.

Soutenez Kvitka dans sa nouvelle vie

Sa santé s'améliore de jour en jour, mais sa vie en captivité a laissé des traces évidentes

faire un don pour kvitka

Recherche