Faire un donPétitions

août 2018

Ninh Binh

Le sauvetage des ours à bile vietnamiens Hoa Lan et Hoa Tra

QUATRE PATTES a secouru deux autres ours exploités pendant plus de 12 ans

28.2.2019

Hoa Lan et Hoa Tra ont vécu dans des cages minuscules pendant plus de 12 ans. Détenus au sein d'un élevage d'ours situé dans la province vietnamienne de Thai Nguyen, ils manquaient de lumière, d'eau et de mouvement. Les deux ours noirs d'Asie (ou ours à collier) ont été vendus à une exploitation de bile d'ours alors qu'ils étaient petits. Ils ont donc toujours vécu dans des conditions atroces.

En août 2018, Hoa Lan et Hoa Tra ont été secourus, puis transférés vers leur nouveau cadre de vie, au sein de la FORÊT DES OURS de Ninh Binh. Malheureusement, les années de torture passées au sein de l'exploitation de bile d'ours ont laissé des traces. En effet, le premier examen mené par notre vétérinaire a révélé que les dents de Hoa Lan étaient en très mauvais état. L'ours a été traité immédiatement.

Conformément à la procédure habituelle, les ours ont été conduits à la station de quarantaine afin de recevoir des soins médicaux intensifs et de s'habituer à une alimentation adaptée à leurs besoins. Au bout de quelques semaines, ils ont été transférés à la maison des ours, avant d'être relâchés au sein d'un vaste enclos extérieur.

Remarque : Toute publicité pouvant apparaître lors du visionnage de cette vidéo n’a aucun lien avec QUATRE PATTES. Nous n’assumons aucune responsabilité pour ce contenu.

Les « ours à bile » du Vietnam ne sont pas encore au bout de leurs souffrances

Le Vietnam est l'un des rares pays d'Asie à avoir pris des mesures législatives fermes contre l'exploitation de la bile d'ours, mais la législation doit être appliquée de manière plus homogène. « Nous sommes heureux d'avoir mis fin à l'exploitation de bile d'ours à Ninh Binh, mais ces pratiques sont encore en vigueur dans d'autres provinces du Vietnam. Il reste encore des places à la FORÊT DES OURS de Ninh Binh et nous sommes prêts à aider les nombreux ours en détresse afin qu'ils accèdent au plus vite à une vie heureuse, loin de toute souffrance. Forts du soutien de centaines de milliers d'éleveurs, nous exhortons le gouvernement vietnamien à respecter sa promesse et à poursuivre ses efforts pour fermer les dernières exploitations de bile d'ours du pays », déclare Kieran Harkin, le responsable des campagnes sur la vie sauvage au sein de QUATRE PATTES.

Enfin réunis

Après avoir passé plusieurs années sans aucun contact physique avec d'autres ours, Hoa Lan et Hoa Tra ont enfin pu socialiser au sein de la FORÊT DES OURS de Ninh Binh. Les deux ours vont très bien et aiment passer du temps ensemble dans l'enclos extérieur.

Save the Saddest Bears 

Mettons fin à l'exploitation des ours à bile au Vietnam!

signer la pétition

Recherche