Faire un donPétitions
Sauvetage d'ours

Nos plans pour l'ukraine 

Le travail de lobbying de QUATRE PATTES en Ukraine

17.8.2021

Bien que les exigences relatives à la détention d'animaux sauvages aient été améliorées à la fin de l'année 2020 et que la détention et l'exploitation d'ours, de lions, de tigres et de certaines autres espèces d'animaux sauvages dans les restaurants, les hôtels, les centres de villégiature, les boîtes de nuit, les maisons privées, les appartements et les cours à certaines fins de divertissement et de loisirs aient été interdites en août 2021, les ours souffrent toujours en Ukraine. 

QUATRE PATTES fait campagne pour cela dans le cadre de l'initiative #SaddestBears :

  • une solution étatique pour que les ours soient confisqués en vertu de l'article 25 de la loi ukrainienne « sur la protection des animaux contre la cruauté ». Cela comprend l'identification et l'enregistrement officiels de tous les ours, la prévention de la reproduction dans les fermes respectives et le transfert progressif de ces animaux vers des centres de capture et de réhabilitation agréés
  • une interdiction de tous les ours détenus par des particuliers, y compris les ours détenus dans des refuges de chasse et par des dresseurs privés, à l'exception des centres de sauvetage et de réhabilitation agréés et des véritables zoos
  • une interdiction de la reproduction, avec une exception pour les programmes de reproduction de conservation coordonnés et enregistrés par les institutions zoologiques
  • l'interdiction de détenir des ours dans les cirques
  • une procédure d'enregistrement et d'octroi de licences pour les refuges, les centres de réhabilitation et les zoos
  • des exigences plus strictes pour la détention d'animaux sauvages dans des installations agréées (les exigences améliorées fournissent toujours des normes inadéquates pour la détention d'ours et d'autres animaux sauvages en captivité)

Pour cela, QUATRE PATTES : 

  • soutient le gouvernement dans la recherche d'une solution durable pour mettre fin progressivement à la détention d'ours et sauver les animaux retirés à leur propriétaire en vertu de l'article 25 de la loi ukrainienne « sur la protection des animaux contre la cruauté »
  • soutient les initiatives législatives nationales visant à mettre fin à TOUTE détention privée d'animaux sauvages, à l'exception des centres de sauvetage et de réhabilitation agréés et des zoos adaptés
  • prépare et soumet des suggestions aux groupes de travail consacrés aux différentes lois sur la protection des animaux qui interdisent la maltraitance des animaux sauvages
  • tient une base de données sur les élevages d'ours (et de grands félins) en Ukraine, avec des mises à jour sur le nombre d'animaux sauvages, les emplacements et les plans pour d'éventuels sauvetages
  • partage sa vision de la détention d'animaux sauvages en captivité en Ukraine afin de sensibiliser le public à ce sujet

Jusqu'à présent, QUATRE PATTES a sauvé 30 ours d'un élevage privé cruel, dont l'ourse Laska. L'ancienne ourse de combat Laska a été amenée avec succès à la FORÊT DES OURS de Domazhyr le 28 février 2019. Laska a vécu pendant des années dans des conditions intolérables dans le zoo délabré de Pokrovsk, près de la ville de Donetsk. Nous avons pu vérifier qu'elle était auparavant détenue comme ourse de combat et maltraitée pour le dressage de chiens de chasse.

Laska

Laska a trouvé un nouveau foyer adapté à ses besoins au sein de la Forêt des ours de Domazhyr 

En savoir plus

Recherche