Faire un donPétitions

Espoir pour les ours les plus tristes d’Europe 

Le Ministre de l’environnement albanais et QUATRE PATTES sauvent Tomi, «l’ours à bière»

2.9.2016

Zurich/Albanie, le 2 septembre 2016 – Tomi, «l’ours à bière» a été confisqué mardi par le Ministre de l’environnement albanais et QUATRE PATTES. Il a été transféré à titre provisoire vers le zoo de Tirana. Dans quelques semaines, il sera acheminé dans la FORÊT DES OURS à Prishtina qui est gérée par QUATRE PATTES. Le Ministre de l’environnement souhaite dorénavant faire tout ce qui est en son pouvoir pour mettre un terme aux souffrances infligées à tous les ours en Albanie.

Tomi, l’ours à bière, devait se nourrir de pain et de bière et était jusqu’à présent détenu dans une cage en béton humide à côté des toilettes d’un restaurant à Ulza, un village situé environ à 75 kilomètres au nord de Tirana. Une équipe d’experts en ours de QUATRE PATTES a examiné Tomi sur place, l’a vacciné et lui a implanté une micro-puce. Selon Carsten Hertwig, expert en ours chez QUATRE PATTES, Tomi est en très mauvaise santé: 

«Ses dents sont très abîmées, et, il présente des blessures sur le haut du corps. Il est grand temps de l’extraire de ce lieu de vie catastrophique. Nous nous réjouissons que le Ministre de l’environnement albanais intervienne désormais de façon énergique. Nous espérons que son action rapide et la confiscation de Tomi marquent le début d’une nouvelle phase. Car des douzaines d’ours continuent de souffrir en Albanie dans des conditions de détention insupportables. Et nous avons besoin d’une solution durable pour tous les ours présents dans le pays.»

Carsten Hertwig,  expert en ours chez QUATRE PATTES

Qu’adviendra-t-il de Tomi?

L’équipe de QUATRE PATTES et les représentants du Ministère de l’environnement ont confisqué l’animal et l’ont transféré vers le zoo de Tirana. L’ours martyrisé séjournera ici à titre provisoire. Dans quelques semaines, il sera acheminé dans la FORÊT DES OURS à Prishtina qui est gérée par QUATRE PATTES.

«Nous devons d’abord mettre Tomi en sécurité. Comme nous lui avons implanté une micro-puce, nous pouvons désormais établir ses documents de transfert. Dès que nous aurons obtenu toutes les autorisations, nous acheminerons Tomi vers Prishtina. Là-bas, il pourra mener une vie conforme aux besoins de son espèce au sein d’un vaste enclos, proche de l’état naturel avec de l’herbe, des arbres et des possibilités d’occupation»

Karsten Hertwig

Outre Tomi, deux autres ours détenus dans de mauvaises conditions doivent être prochainement transférés à Prishtina.

Accueil au zoo de Tirana

Le Ministre de l’environnement souhaite dorénavant faire tout ce qui est en son pouvoir pour rapidement mettre un terme aux souffrances infligées aux animaux.

«Nous sommes heureux que QUATRE PATTES nous apporte son soutien et que le zoo de Tirana abrite Tomi à titre provisoire dans l’attente de son transfert vers la FORÊT DES OURS à Prishtina. Désormais, nous allons d’abord recenser tous les ours et confisquer les animaux qui nécessitent une aide de toute urgence. Nous travaillons également au durcissement de la législation relative à la détention des ours.»

Kledi Xhaxhiu, ministre adjoint de l’environnement

Dans le cadre du début de la campagne voici deux semaines, l’organisation QUATRE PATTES avait publié des recherches révélant les nombreux cas de graves maltraitances infligées aux ours bruns en Albanie. Dans le but de garantir la mise en place d’une solution durable pour les ours, QUATRE PATTES a lancé une pétition en ligne (www.savethesaddestbears.com) qui a pour objectif de convaincre Lefter Koka, Ministre de l’environnement en Albanie, de se prononcer en faveur de l’interdiction générale de détention cruelle des ours dans son pays mais aussi de garantir une application plus stricte des directives légales en vigueur relatives à la protection des populations vivant à l’état sauvage. La pétition a déjà été signée par plus de 50 000 personnes.

QUATRE PATTES est l’organisation mondiale de protection des animaux sous influence humaine directe, qui révèle leurs souffrances, sauve les animaux en détresse et les protège. Fondée en 1988 à Vienne par Heli Dungler et des amis, l'organisation plaide pour un monde où les humaines traitent les animaux avec respect, compassion et compréhension. Les campagnes et projets durables se concentrent sur les chiens et chats errants ainsi que sur les animaux de compagnie, les animaux de rente et les animaux sauvages – tels que les ours, les grands félins et les orangs-outans – vivant dans de mauvaises conditions de détention ainsi que dans les zones de catastrophe et

de conflit. Avec des bureaux en Afrique du Sud, Allemagne, Australie, Autriche, Belgique, Bulgarie, Kosovo, Pays-Bas, Royaume-Uni, Suisse, Thaïlande, Ukraine, USA et Vietnam ainsi que des refuges pour animaux en détresse dans onze pays, QUATRE PATTES fournit une aide rapide et des solutions durables. www.quatre-pattes.ch

Recherche